Bromont Blues & BBQ, le 5 à 7 incontournable de l’été 2017

Après l’énorme succès connu en 2016, dès jeudi 13 juillet, Tourisme Bromont, en collaboration avec le groupe Quartier Natura, récidive et donne le coup d’envoi au Bromont Blues et BBQ, édition 2017. Tous les spectacles sont gratuits et se tiendront entre 17 h et 19 h, au Gazebo de l’église Saint-François Xavier (à l’arrière de l’adresse 650, rue Shefford).

Plus d’une quinzaine d’artistes de blues de renommées internationales offriront des performances hautes en couleur pour célébrer les chaudes soirées estivales. Avec la collaboration et le soutien du groupe Quartier Natura, très fier de pouvoir contribuer à cet évènement culturel exceptionnel, on prépare des spectacles fort éclectiques allant du blues traditionnel au plus progressiste en passant par le dixieland, bifurquant parfois vers le rock et le funk.

Matt Andersen lancera l’évènement le 13 juillet. Originaire du Nouveau-Brunswick où il maintient son principal pied-à-terre, il a fait sa notoriété tout au long de tournées qui l’ont amené partout en Amérique du Nord, en Europe et en Australie. Il a joué avec les plus grands noms du blues, dont Bo Diddley et Buddy Guy. Auteur-compositeur engagé, il s’inspire d’évènements politiques et personnels et exprime ses idées et valeurs dans une voix à tonalité de gospel soul.

Dès le lendemain, le 14 juillet, Nico Wayne Toussaint et Michel Foizon célèbreront avec la Fête nationale française, leur pays d’origine. Ces virtuoses de l’harmonica et de la guitare présenteront un spectacle inspiré par les grands du blues tels que Muddy Waters et son Chicago Blues. Nico Toussaint, née à Toulon en France en 1973, a découvert le blues alors qu’il n’avait que 15 ans. Il a séjourné régulièrement aux États-Unis, y travaillant et faisant la tournée des clubs. Il habite en Floride depuis 2010. C’est en 1992, à Pau, en France, qu’il rencontra Michel Foizon, guitariste blues émergent de la région Bordelaise. Ensemble, ils forment un duo au charisme hors du commun.

Le spectacle Jalouses du Blues allumera toutes les passions  le samedi 15 juillet! Carole Vincelette, Danika Perreault et Nanette Workman explorent le mythe de l’époque d’Offenbach et s’approprient le genre avec force et brio. Des musiciennes de talent qui se retrouvent pour le pur plaisir de jouer du blues. Émotions, énergie et passion de la musique, les Jalouses du blues, un spectacle unique fait sur mesure pour chacune des représentations.

Le 20 juillet, Guy Cardinal montera sur la scène pour nous ravir avec sa virtuosité de claviériste et de chanteur. Né en 1961 à Beauport, aveugle depuis l’âge d’un an, il quitte très tôt sa famille pour étudier à l’Institut Nazareth où, très rapidement, son talent de pianiste se développe, talent qui d’ailleurs annonce tout un parcours de vie. Jeune et téméraire, il entreprend à 15 ans une extraordinaire aventure en quittant le Québec sur le pouce, canne blanche en main, et descend à Harlem, où il est séduit par le jazz puis, plus tard, vers Détroit et Chicago où il s’initie aux blues. Plus de 40 années tumultueuses aux revirements innombrables ont formé cet artiste d’exception.

Le 27 juillet, on cède le micro à Harpdog Brown, ce fabuleux et sympathique bluesman de l’Ouest canadien, harmoniciste et chanteur de blues authentiquement old school. Il a débuté sa carrière en 1982 et a offert des prestations partout au Canada, dans le Nord-Ouest américain et en Allemagne. Considéré comme étant un des plus grands artistes de blues au Canada, il a gagné de nombreux prix, dont le prestigieux Maple-Blues Award et le Blues Harmonica MBA. Harpdog nous fera vibrer comme nul autre, avec son style Chicago Blues des années 50.

Après une pause de quelques semaines, les spectacles reprennent dès le 10 août. Angel Forrest se présentera alors au micro avec sa voix puissante et rocailleuse et son répertoire des classiques qui ont fait sa renommée. Connue de par le monde, récipiendaire de nombreux prix de prestige, elle est une artiste de la scène du blues contemporain d’une force indéniable. Elle a entamé sa carrière en 1996 et a connu son premier succès avec son album Angel sings Janis live, interprétant à sa façon les succès de Janis Joplin. Tout au long de ses 27 années de tournées, elle a partagé la scène avec des légendes vivantes comme Burton Cummings, Shawn Philips et Eric Burdon. Elle est devenue une véritable icône du genre en mélangeant blues, jazz et rock avec une profondeur sans pareil.

Les Deuxluxes, un duo montréalais au style décapant, change l’allure de l’évènement blues avec leur son rock rugueux et énergique le 17 août. Le duo promet de « mettre le feu » avec une performance qui fera certainement du bruit. C’est au printemps de 2014 qu’Anna Frances Meyer et Étienne Barry ont sorti leur premier mini-album Traitement Deuxluxe ; l’accueil fut des plus positifs et depuis, les deux artistes présentent leur son rockabilly et vole la vedette partout où ils se présentent.

Bromont Blues et BBQ connaîtra une dernière soirée le jeudi 24 août, qu’on n’oubliera pas de sitôt avec The Blues Berry Jam. Créé en 1998, le groupe composé de cinq artistes passionnés a gagné les prix les plus convoités pour ses compositions et s’est fait applaudir de Donnacona jusqu’en France, au Blues-Sur-Seine, en passant par le Festival de blues de Red Bank au New Jersey. Cet été à Bromont, le groupe recevra Carl Tremblay et Jim Zeller, deux légendes du blues au Québec.

Les séjours à Bromont se trouveront certainement parmi les plus mémorables moments de la saison. Tout simplement, en parcourant le Vieux Village, avec ses  boutiques, ses galeries, et ses pâtisseries. Les  micro-brasseries et les restaurants sont parmi les plus appréciés de tous les critiques. Les spectacles offerts par Bromont Blues & BBQ en collaboration avec Quartier Natura séduiront par leur qualité exceptionnelle et l’accueil chaleureux des lieux. Programmation culturelle 2017-2018 pour tous les détails.

-30-

Source :
Julie Boulianne
Directrice adjointe Service du développement économique
450 534-2006